Aujourd'hui dans la Presse n°3

Gilets Jaunes :

Refont leur stock de pierres / Vs / Rentrent gentillement chez eux

Le but aujourd’hui, des manifestations, c’est qu’elles arrêtent! En instaurant un référendum d’initiative citoyenne, n'auront-elles plus lieu d'être ? En théorie, l’avis de la population sur les questions politiques serait enfin pris en compte, la démocratie ainsi ré-instaurée, les manifestations deviendraient caduques. Au lieu de plusieurs mois de mobilisation, entrainant souvent des problèmes économiques au niveau national, des blessés, voir même des morts, nous n’aurons qu’à aller aux urnes pour voter un texte de loi, ou virer nos représentants, si ils font n’importe quoi. La rue n'est-elle aujourd'hui pas le seul moyen de faire entendre la voix des citoyens ? Cependant pas l'ombre d'un RIC dans la déclaration d'Emmanuel Macron de ce lundi.

Qu'en pensent les médias ?

On arrête tout ?

Certains s'imaginent le point final ou le ralentissement des mobilisations; tout serait réglé, gloire à Macron notre sauveur :

LCI

et son incohérence ..

Titre : "Sondage OpinionWay-LCI : une majorité de Français d'accord avec les mesures annoncées par Emmanuel Macron"

Suivi des chiffres :

51 % ne l’ont pas trouvé convainquant,

Une grosse majorité (70%) sont d’accord avec les mesures appliquées ("bah oui normal 100 euros de plus on va pas cracher dessus")

66 % soutiennent les gilets jaunes mais apparemment 54% veulent que le mouvement s’arrête.

Rappelons que le sondage a été réalisé sur un échantillon de 991 personnes avec des questions qui ne justifient que très douteusement le titre à "effet d'annonce" de l'article.

Le parisien

va aussi dans ce sens avec ce titre accrocheur : "Crise des Gilets jaunes : ces Français veulent que ça s’arrête"

Le Figaro

prend du recul, mais annonce l'effritement du mouvement : "Macron n'a pas séduit une majorité des Français, mais le soutien aux «gilets jaunes» s'effrite"

Les chiffres diffèrent légèrement de LCI :

59% des Français n'ont pas été convaincus par le président. Mais les mesures qu'il a annoncées sont jugées satisfaisantes.

On Continue ?

D’autres, présentent la chose d’une manière différente, et n'y voient pas du tout la fin des mobilisations :

Basta Mag

Titre : « On sent bien qu’Emmanuel Macron n’est pas dans le même monde que nous »

Libération

Fait entrer la CGT dans le "game" :«La CGT ne peut pas détourner le regard de cette colère sociale»

Le Point

se base sur des éléments plus concrêts : «les manifestations se poursuivront, selon des figures du mouvement»

L'express

se méprend et tente d'y lier l’attentat de Strasbourg, comme si cela avait quelque chose à voir : «Des gilets jaunes veulent un acte 5 malgré Strasbourg»

Acrimed

met en garde sur la gestion de l’information par les médias dominants (et nous aussi!) : «Face au mépris des médias dominants, à leur traitement délétère des mouvements sociaux : mobilisons-nous !»

L’actualité ne semble pas vraiment refléter la réalité. Pas besoin de sondages douteux, manipulés par le verbe de certains titres pour comprendre que les annonces d'Emmanuel Macron ne correspondent pas aux revendications des "gilets jaunes", qui sont, rappelons-le, "des français" aussi et non une entité nébuleuse comme certains articles nous laissent penser. Bref, il y a absence de correspondance tout simplement. Reste à savoir maintenant si les mobilisations vont se poursuivre. Nous parions sur un "oui"! Le chef de l'Etat ne semble pas avoir compris de quoi il s’agissait, il nous concède 100 euros, qu’il nous doit depuis perpette, comme si ça allait nous calmer et qu’on allait tous rentrer chez mémé. Encore une fois, la déconnexion de la classe politique avec les citoyens est flagrante !

Illustration : @olivierbonhommeillustration